Témoignage d’un écolier devenu grand, parti des bancs de l’école de brousse pour ceux d’une grande école.

Adama a eu 22 ans en décembre 2018, il est le fils d’un agriculteur qu’il aide durant toutes ses vacances scolaires avec ses quatre frères et sa petite sœur qui est déjà en classe de 4ème.

Bonjour, Mesdames, Messieurs et Chers Parrains

…D’ abord je remercie infiniment mes parrains qui m’ont permis aujourd’hui d’affronter le chemin de la réussite. Je me glorifie d’avoir des parrains aussi sympas, gentils, qui me considèrent comme leur propre fils. Ils me tendent la perche et j’ai vraiment envie de monter. MERCI     
Je remercie également l’association qui concentre tous ses efforts à aider les enfants de brousse dans le but de favoriser leurs conditions d’étude.
Nous savons tous que l’éducation est la base primordiale pour le devenir d’une nation donc c’est un grand plaisir pour moi de vous voir en faire une priorité. MERCI

Je suis étudiant en licence génie électrique (3ème année option ÉNERGIES RENOUVELABLES) à l’École Supérieure Polytechnique de Dakar. J’évolue dans cette nouvelle filière de formation avec des ambitions et motivations précises :

-Être capable de gérer des projets en énergies renouvelables dans ma localité campagnarde -relever le déficit en électricité dans ma localité, mon Sénégal ou ailleurs.

De nombreux pays ont pris leur élan vers la conquête des énergies renouvelables notamment en France, Allemagne, Costa Rica etc. Quant à l’Afrique, le Sénégal fait de grands bonds en avant en investissant sur les centrales photovoltaïques. Cependant en Afrique, le Maroc reste pour le moment le plus sophistiqué dans ces énergies avec les centrales thermo-solaires.

Ces belles initiatives et d’autres perspectives m’ont permis d’affronter le monde des énergies renouvelables.

Concernant le déroulement de la formation, chaque matière est dispensée (cours, TD, TP), et pour le premier semestre nous en faisons plusieurs : L’électronique de puissance, l’électronique analogique et numérique, l’électricité, les maths, l’anglais, la communication.

Je loge à deux kilomètres de mon école et je prends mes repas dans les restaurants universitaires. Face à ce problème j’essaie de trouver un hébergement au sein même du campus social pour mieux améliorer mes conditions d’étude.

Bref je vous remercie tous de m’avoir soutenu avec fierté jusque-là. C’est pourquoi je fais toujours de mon mieux pour atteindre le sommet de la réussite.
Mais avant de vous quitter laissez-moi vous féliciter d’avoir été champions du monde en 2018. BRAVO LES COQS!!

MERCI ET À BIENTÔT  

Septembre 2020, Adama s’inscrit en Master physique-chimie

close
Abonnez-vous à notre newsletter et rejoignez nos 362 autres abonné·es.
0 réponses

Laisser un commentaire

Participez-vous à la discussion?
N'hésitez pas à contribuer!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *