Ils sont heureux les écoliers de Mbourokh avec leurs brosses à dents…
Avec une dentiste bénévole venue de France, que nous remercions, ils ont pris un cours d’hygiène dentaire sous les yeux de leurs parents sensibilisés à ce rituel buccal.
Puis ils sont repartis, très souriants, brandissant fièrement brosses et dentifrice en promettant de les utiliser aussi souvent que possible…🦷🦷🦷
Une autre initiative bénévole va avoir lieu prochainement pour le contrôle de la vue…
On peut se féliciter de voir que des professionnels de santé se mettent à la disposition de l’association pour apporter bénévolement leur aide au dépistage des caries et de la myopie auprès des enfants vivant en brousse. Cela peut éviter de graves maladies. La bonne santé est primordiale dans ces zones géographiques aux repères abstraits, éloignées de tout confort médical et sanitaire.
Certes il existe quelques dispensaires pour les consultations généralistes, toutefois ce ne sont pas les centres médicaux occidentaux. Pour rencontrer les professionnels de santé il faut quitter la brousse, parcourir des kms de piste en latérite à bord d’une charrette pour se rendre dans une agglomération. Au sein des tribus le rapport à la médecine est différent du notre. Le poids des traditions aussi joue un rôle important avec le tabou de la maladie qui conduit bien souvent au fatalisme ou à s’en remettre aux mains d’un marabout.
Nous remercions par avance toutes les personnes qui peuvent apporter leurs compétences sur le plan médical au sein des écoles que l’association soutient.
close
Abonnez-vous à notre newsletter et rejoignez nos 376 autres abonné·es.
0 réponses

Laisser un commentaire

Rejoindre la discussion?
N’hésitez pas à contribuer !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.